Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la liste d'union de sensibilités écologistes et de gauche à Bonneville
  • Contact

Actualité

Inquiétude des résistants concernant le musée
 voir: link

Recherche

Bonneville Solidaire Citoyenne

Osons une alternative de gauche, démocratique et durable
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 21:40

Le point principal était le débat d’orientations budgétaire.

Nous avons lu la réponse suivante aux orientations proposées par M. Saddier :

« Sur le plan international et national, nous rappelons que, regrettant l’austérité prônée par les marchés financiers, nous nous sommes associés aux protestations concernant la baisse des dotations générales de fonctionnement des collectivités locales. Dans ce contexte, nous observons avec intérêt la situation nouvelle créée par la Grèce. Nous tenons à souligner la contradiction de ceux qui prônent l’accentuation des économies dans les dépenses publiques mais qui les refusent quand il s’agit des budgets qu’ils ont, eux, à gérer.

Les récents événements : assassinats des journalistes de Charlie Hebdo et de personnes de confessions juives, visées en tant que telles, dans l’épicerie cacher de Vincennes, ont montré que notre pacte républicain pouvait être mis en danger. De nombreux sociologues ont pointé le fait que le communautarisme et le regroupement dans certains quartiers des personnes les plus en difficulté sociale étaient un terreau favorables à l’émergence de comportements radicaux et violents.

Chacun, à son échelon, doit se saisir de ces problèmes ; ainsi, au niveau communal il faut veiller à favoriser les associations de connaissance et de partage des cultures plutôt que celles qui ont un caractère communautaire, qu’il soit religieux, ethnique ou national. Nous tenons à souligner notre approbation aux subventions à l’opération « école ouverte » ou à l’Université populaire mais regrettons l’incohérence qui consiste à financer aussi des associations communautaristes.

De même, force est de constater qu’à Bonneville la mixité sociale ne fonctionne pas et que les objectifs affichés de baisser le taux de logements sociaux et de « monter en gamme » ne vont pas dans le bon sens. Par exemple, acheter le terrain libéré par l’hôpital environ 2.2 millions d’euros et le revendre 1 million d’euros seulement à l’aménageur privé dans le but de favoriser la construction d’un hôtel de luxe ne sert pas le » mieux vivre ensemble ».

En matière d’urbanisme, nous rappelons notre inquiétude en ce qui concerne la circulation au voisinage du futur groupe scolaire des Champeys et nous trouvons illogique qu’on ait décidé de supprimer l’école du centre sans étude chiffrée de la réhabilitation des locaux existants et sans projet concernant les terrains ainsi libérés au centre-ville. Va-t-on, comme pour l’hôpital, s’orienter vers un concours d’idées (qui a coûté plus de 120.000 euros) et qui débouchera à n’en pas douter, s’il est organisé de la même manière, à une opération immobilière très rentable pour les opérateurs privés ?

En matière de transports, en dehors du projet ferroviaire initié par la région, on voit peu de choses :

la pollution et l’engorgement engendrés par l’usage excessif des véhicules individuels ont été maintes fois dénoncés, mais il n’y a qu’une seule piste cyclable prévue : celle qui permettra de rejoindre la piscine. Nous réaffirmons qu’un réseau de pistes cyclable permettant un réel usage de déplacements au quotidien, et pas seulement un usage « loisir », est une nécessité urgente. Notre vallée fait souvent l’objet d’annonces sur le plan national en raison des pics de pollution et nous ne faisons pas localement les investissements nécessaires. »

En cohérence avec nos votes précédents, regrettant qu’il n’y ait pas eu de débat sur la possibilité de maintenir l’école du centre, et réitérant nos inquiétudes sur les problèmes de circulation, nous nous sommes abstenus sur une demande de subvention pour la future école des Champeys.

Nous avons voté contre les délibérations mettant en œuvre la destruction de l’ancien hôpital.

Nous avons approuvé la subvention au dispositif « école ouverte », dispositif initié par l’éducation nationale depuis 2002 (par le ministre Luc Ferry) et qui favorise la mixité sociale.

Nous avons aussi approuvé les autres points (assez techniques), en particulier la création d’un groupement de commandes de téléphonie avec les communes de la ccfg.

En questions orales :

-nous avons demandé, comme cela se fait dans de nombreuses communes, que le PV complet, contenant les différentes interventions et argumentations au conseil municipal soit publié sur le site internet de la commune.

Réponse : on étudiera la possibilité… à suivre

-nous avons évoqué les immeubles récemment construits en limite des voiries, risquant d’empêcher de futures évolutions

Réponse : cela correspond aux souhaits de l’architecte des monuments de France

-nous avons demandé que soit étudiée la possibilité de créer une mutuelle santé, facilitant en particulier l’accès aux soins des personnes âgées, comme cela se fait dans d’autres communes (Caumont sur Durance)

Réponse : on va étudier…

Partager cet article
Repost0

commentaires