Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la liste d'union de sensibilités écologistes et de gauche à Bonneville
  • Contact

Actualité

Inquiétude des résistants concernant le musée
 voir: link

Recherche

Bonneville Solidaire Citoyenne

Osons une alternative de gauche, démocratique et durable
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 08:04

 

 

Le point principal (N°3 de l’odj) était le débat d’orientations budgétaire.

La présentation qui nous a été faite était très technique, laissant apparaître peu de projets concernant les problèmes pourtant aigus que rencontre notre territoire (en particulier en matière de pollution atmosphérique). L’autosatisfaction était comme d’habitude la, règle, S. Valli ne semblant pas avoir pris la mesure du problème, semblant penser que proximiti ou la réduction du nombre des tournées de ramassage des ordures ménagère était le nec plus ultra.

Par contre, nous avons eu, pendant à peu près le tiers de l’exposé une charge très politique, sans bien sûr le dire, sur le soit disant étranglement des collectivités locales par la baisse des dotations de l’état et la contribution au fond de solidarité. Nulle mention évidemment des nombreuses subventions de l’état ou de la région en particulier en matière d’environnement.

Notre réponse :

Nous rappelons que nous avons condamné les baisses de dotations aux collectivités, mais que nous approuvons le fond de solidarité qui permet à notre pays d’équilibrer en régions riches et régions touchées par les crises.

Il est toujours étonnant d’entendre des politiques qui réclament beaucoup plus d’économies budgétaires se lamenter ainsi alors qu’ils avaient soutenu par exemple la baisse de dizaines de milliers d’emplois à l’éducation nationale et la suppression de la formation des enseignants.

Il est à craindre que ces même politiques ne soutiennent les déremboursements de soins pour la population. Nous n’avons pas les mêmes valeurs…

D’autre part, nous avons souligné que nos collectivités ne sont pas si « étranglées » puisqu’elles peuvent faire des cadeaux à des aménageurs privés  ( plus d’un million d’euros sur le site de l’ancien hôpital lors de la vente du terrain) et des infrastructures routières qui se comptent en dizaines de millions d’euros (contournement de Marignier dont le maire de cette commune conteste l’utilité, pensant comme nous, que la gratuité de l’autoroute aurait été la bonne solution)

Nous demandons que les budgets soient davantage équilibrés en faveur des aménagements destinés aux modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle qui restent très insuffisants sur notre territoire.

 

Nous réclamons la mise à niveau du parc des logements sociaux de façon à atteindre les taux prévus par la loi.

 

Sans surprise, nous n’approuvons pas ces orientations .

 

Nous avons approuvé les délibérations concernant le tableau des effectifs, les mises en commun de moyens entre collectivités.

 

Nous avons voté la délibération (17) sur le vote d’une subvention à la maison de l’emploi, mais nous regrettons que celle-ci soit diminuée de 20%

Nous avons voté contre la délibération 19, classée dans « tourisme » qui prévoit l’octroi d’une subvention de 80.000 euros HT (on dépassera les 100.000 TTC) à la société qui gère la course cycliste professionnelle du "Dauphiné". Le but étant d’obtenir une arrivée d’étape à Solaison ! Cette somme versée pour de la « comm » à une société privée qui brasse des millions, nous semble indécente dans un contexte où on nous décrit un étranglement financier.

 

Nous avons approuvé les autres délibérations à caractère technique.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires