Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la liste d'union de sensibilités écologistes et de gauche à Bonneville
  • Contact

Actualité

Inquiétude des résistants concernant le musée
 voir: link

Recherche

Bonneville Solidaire Citoyenne

Osons une alternative de gauche, démocratique et durable
9 février 2018 5 09 /02 /février /2018 11:18

 

Le point principal était le débat d’orientations budgétaires (DOB)

M. Valli, comme d’habitude a fait un exposé de la situation économique, avec une longue plainte sur les efforts demandés à la commune, regrettant en particulier la participation à la solidarité avec les territoires moins favorisés (FPIC). Vinrent ensuite les orientations pour 2018 qui changent peu pour les grandes masses financières car il s’agit seulement de poursuivre les projets décidés depuis plusieurs années : Site de l’ancien hôpital, destructions des écoles du centre et regroupement aux Champeys.

Notre réponse à ces orientations :

Réponse de la liste Bonneville citoyenne et solidaire au DOB

Concernant le contexte, nous pensons que devraient aussi figurer des indices sociaux de notre territoire tels que le taux de pauvreté, le nombre de personnes éligibles aux logements sociaux, le potentiel fiscal…

Nous partageons la crainte de baisse des dotations de l’état, mais nous approuvons les mesures de solidarité entre territoires permises par le FPIC pour des collectivités qui bénéficient en plus des fonds genevois.

Concernant les dépenses de fonctionnement, si nous pouvons approuver celles qui résultent d’une mise en commun de moyens avec d’autres collectivités (autres communes, CCFG), nous pensons que d’autres économies sont en  « trompe l’œil » :

Un service technique plus étoffé permettrait de réaliser davantage de travaux en interne qui coûtent alors bien moins chers qu’un appel au privé (rapport de 1 à 3) ; on pourrait aussi s’appuyer sur les compétences internes en travaux publics et urbanisme pour les réflexions sur les grands travaux.

On a dû payer des cabinets privés, loin de la vie des populations locales, pour des concours d’idées qui ont coûté environ  150.000 euros pour l’hôpital et 100.000 euros pour les écoles du centre.

Pour quel résultat ?

-concernant le site de l’hôpital, les idées issues de ce concours ont, pour l’essentiel, été abandonnées :

Exit l’hôtel de luxe, le bowling, la voie traversante, on retrouve par contre des idées que nous avions proposées en interrogeant la population et que vous aviez traitées par le mépris, logements pour personnes âgées, pôle médical, marché bio.

Nous notons aussi les hésitations légitimes du projet de cinéma qui semble se réduire et avons des doutes sur l’intérêt de placer en hypercentre des locaux pour le cadastre ou la médecine scolaire qui génèrent en fait peu d’activité.

-concernant les écoles, nous réitérons notre regret qu’il n’y ait eu aucune étude comparative chiffrée avec la rénovation des écoles sur le site. Le projet actuel qui permettra une opération immobilière au profit d’opérateurs privés, coûte cher aux finances publiques et risque de poser des problèmes de concentration et de circulation.

Le concours d’idées présenté en conseil privé a produit peu d’idées originales raisonnables, certains allant même jusqu’à proposer des maisons individuelles en hypercentre…

Concernant la santé

 Nous souhaiterions des précisions sur la relocalisation de l’EPSM.

Nous pensons qu’il est toujours indispensable de créer à Bonneville un point d’accueil et d’orientation des urgences, ce centre pourrait s’envisager avec le pôle médical du site de l’ancien hôpital ou bien avec Martel de Janville. De plus il faut être attentif à créer les conditions pour l’installation de médecins généralistes en nombre suffisant

 

Concernant les parkings, il serait intéressant d’avoir un cumul des dépenses liées à l’achat de foncier et aux constructions, cumul qu’on est capable de faire avec de beaux graphiques pour le FPIC …

Certains parkings prévus au pied du château nous semblent en contradiction avec la continuité « modes doux » qui était annoncée entre le quartier de l’hôpital et la place de la Mairie et risquent de générer un surcroît de circulation automobile sur une zone qui risque déjà d’être très fréquentée pour les établissements scolaires .

 

 

On trouve aussi une longue énumération concernant les autres points, certains vont dans le bon sens comme la « vélo route » qui rejoindrait le collège ou la mise en place d’un service de location de vélos mais manquent de précision et d’échéance dans le temps, espérons que ça ne sera pas comme la voie verte du département qu’on attend depuis plus de 20 ans !

D’autres points comme la réfection de la passerelle, où il s’agit juste de remplacer quelques planches, ont-ils vraiment leur place dans un DOB ?

Une dernière préoccupation, mais pas la moindre,  concernant les logements sociaux : il nous semble que suite à la requalification du quartier des îles le compte n’y soit pas et nous avons aussi des inquiétudes sur le fait de construire des blocs entièrement en logements sociaux. Pour nous, une question à suivre de près.

En conclusion, même si certaines annonces vont dans le bon sens, l’ensemble nous inquiète toujours autant.

 

 

En ce qui concerne les autres points importants :

Nous avons approuvé les décisions concernant les stations d’épuration dont le remplacement de celle située au confluent du Borne (17 Millions d’euros d’investissement), les garanties concernant les nuisances ayant été apportées par le directeur de la régie des eaux.

Le conseil comportait un examen du compte rendu financier d’aménagement du quartier de l’ancien hôpital : Il se confirme qu’il y a des hésitations de la part de l’investisseur sur la viabilité de 6 salles de cinéma et que l’on s’achemine vers une réduction de ce projet dont nous avions douté de l’ampleur à cet endroit  là.

En ce qui concerne les logements sur ce site il a été confirmé qu’il n’y aurait aucun logement social. Nous sommes en pleine contradiction avec les bonnes intentions souvent affichées de mixité !

Le conseil s’est achevé avec une motion demandant le maintien du tribunal de Bonneville. Soutenant les services de proximité, nous avons approuvé cette motion.

En question orale, nous avons demandé quel était l’avenir de l’école du plateau d’Andey où il avait été envisagé un centre d’initiation à la nature. M. Valli a répondu que vu l’état du bâtiment, il souhaitait vendre.

Fin du conseil vers 23h

Partager cet article
Repost0

commentaires