Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la liste d'union de sensibilités écologistes et de gauche à Bonneville
  • Contact

Actualité

Inquiétude des résistants concernant le musée
 voir: link

Recherche

Bonneville Solidaire Citoyenne

Osons une alternative de gauche, démocratique et durable
24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 08:23
      S'il y a un moment privilégié  ,dans la vie politique locale , pour mettre en place un débat démocratique entre les différentes forces en présence, c'est bien lors des élections municipales. C'est le seul moyen de répondre directement aux arguments, de comparer les projets, de donner aux électeurs les outils pour choisir en toute connaissance de cause.

Mais voilà, les bonnevillois n'auront pas droit à cet  " excès " de démocratie.

Pourtant, pour ces élections de mars 2008, on a vu naître dans nos médias locaux des dispositifs inédits : TV8 Mont-Blanc, Le Dauphiné libéré et France Bleue Pays de Savoie s'associent pour organiser des débats dans 19 villes de notre région : Chamonix, Cluses, La Roche-sur-Foron, Annemasse...mais pas de Bonneville dans la liste.
Il semblerait que la présence de 2 listes seulement diminue l'intérêt du débat.
Cependant, la constitution d'une liste pour une alternative de gauche réunissant des citoyens bonnevillois et soutenue par le PS, le PC et les Verts est aussi un " dispositif inédit " pour ce scrutin local !

Il est vrai que Bonneville ne compte que 13 000 habitants, qu'elle n'est qu'une sous-préfecture, que la capitale historique du Faucigny, qu'un centre administratif !

Toutefois, tout ne semblait pas perdu : Radio Mont-Blanc et Le Messager organisent également un débat ; cette fois , Bonneville fait partie de la liste. Mais le maire sortant, Martial Saddier refuse l'invitation.

Voilà un des rares moyens d'expression de notre liste qui disparaît.

Voilà la chance que les bonnevillois voient, enfin, se confronter les projets pour leur ville, qui s'envole.

Ce refus du maire sonne comme un irrespect envers les bonnevillois et ses adversaires politiques et comme un déni du débat d'idée et de la démocratie.

    On connaît tous l'importance que peuvent avoir les médias dans une élection. Pour nous , se pose dans notre ville le problème de l'égalité d'accès des candidats aux moyens d'expression .
  A Bonneville, il n'y aura donc ni  débat, ni même information de son annulation suite au refus de Martial Saddier.

Pour conclure, rappelons une conviction qui anime tous les membres de la liste "  BONNEVILLE CITOYENNE ET SOLIDAIRE " : on a tout à gagner à faire vivre la démocratie.
Partager cet article
Repost0

commentaires