Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la liste d'union de sensibilités écologistes et de gauche à Bonneville
  • Contact

Actualité

Inquiétude des résistants concernant le musée
 voir: link

Recherche

Bonneville Solidaire Citoyenne

Osons une alternative de gauche, démocratique et durable
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 18:23


Présents au Château de Villy à Contamine le lundi 28/04/08 , Roland Pourraz - Jocelyne Leclerc

Pour une approche facile par des moyens de communication appropriés (autoroutiers), et à cause  la nouvelle politique de santé qui consiste à regrouper de plus en plus les services, est née l'idée de la construction d'un nouvel hôpital entre Annemasse et Bonneville, pour une population de 75 communes (210 000 habitants), et l'inscription de ce raccordement à l'Arc Genevois.

Il a été précisé aussi que l'idée était de ne pas dépendre en totalité du nouvel hôpital d'Annecy.

Le réaménagement du grand carrefour de Findrol, sera pris en charge par la région pour un montant de 26 millions d'euro de travaux à l'horizon  de 2009, 30 hectares de terrains ayant été acquis par la CCFG.

Le nouvel édifice s'intégrera dans le paysage ne dépassant pas 13 mètres de haut, avec l'emploi de matériaux qui respecteront l'environnement et en n'utilisant que 11 des 16 hectares initialement réservés au projet, le tout sur un espace boisé.
(Reste à trouver une solution avec la FRAPNA pour la protection d'une espèce de crapaud vivant à cet endroit : le crapaud sonore à ventre jaune).

Tous les terrains ont été acquis sauf ceux qui concernent le déplacement d'une société avicole, ce qui s'avère plus compliqué, mais dont le traitement est en cours.

Le démarrage des travaux est prévu pour septembre 2009 et l'inauguration début 2012.

Cet hôpital public sera construit sur des fonds privés avec un bail emphytéotique hospitalier (bail de longue durée) de 35 ans : coût de 200 millions d'euros ; loyers de 12,5 millions d'euros par an. C'est le groupe EIFFAGE qui assure les finances de la conception à la réalisation, ainsi qu'au suivi futur et à la maintenance du site.

L'hôpital comportera 445 lits, avec 84% de chambres individuelles dans la partie obstétrique, et nous ne savons combien dans les autres services. Il sera sobre en énergie avec utilisation du solaire et du bois pour tout ce qui est résidentiel. Des patios intérieurs apporteront la lumière du jour. Il est conçu économe en eau et travaillera en association avec les Hospices de Lyon, des laboratoires privés et le centre hospitalier universitaire de Genève.

Il a été rappelé que cet hôpital ne prendra en charge aucunement les hospitalisations qui relèvent aujourd'hui de Sallanches. Il n'est pas assez grand. De la même façon, il n'empiètera pas sur les cliniques environnantes comme telles que celle de Thonon.

Nous nous posons la question du coût de la santé et de l'égalité des malades dans un tel projet " dit public ", avec de tant d'interactions dans des domaines relevant du privé.

La question des transports a été effleurée comme étant une nécessité mais rien de consistant dans ce domaine si ce n 'est  que la compétence entre la région et la CCFG  n'est pas claire.
Partager cet article
Repost0

commentaires