Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la liste d'union de sensibilités écologistes et de gauche à Bonneville
  • Contact

Actualité

Inquiétude des résistants concernant le musée
 voir: link

Recherche

Bonneville Solidaire Citoyenne

Osons une alternative de gauche, démocratique et durable
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 20:53

Petite séance du conseil : 14 points à l'ordre du jour.
Informations :
- Arrivée d'une nouvelle directrice des ressources humaines à la mairie : Christelle Dupuis ainsi qu'une nouvelle directrice générale des services pour la CCFG : Mme Bouvier.
- 15 janvier : vœux du maire au personnel communal
- 17 janvier : vœux du maire à la population
- Prochaine réunion du conseil municipal : 26 janvier (date à confirmer).
-
Délégations de compétences : informations complémentaires demandées par nos élus.

- Désignation d'un avocat pour représenter la ville pour faire cesser l'exploitation d'une carrière au lac du Bois D'Avaz. Alors qu'une carrière sauvage a sévi depuis 25 ans, un nouveau concasseur a été installé sur ces terrains. Plainte a été déposée  et la commune a préempté pour rendre ces terrains agricoles.

- Une fois par semaine des pommes sont distribuées aux enfants des écoles maternelles. Les fruits ne sont pas bio mais viennent d'un producteur de Savoie.

 Demande d'adhésion à la CCFG de la commune de Brison :

Intervention de nos élus sur ce sujet :

" Nous nous prononçons pour l'entrée de la commune de Brison dans le périmètre de la CCFG. Par contre nous ne nous associons pas aux propos tenus dans le projet de délibération, propos que nous jugeons autoritaires vis-à-vis de la commune de Mont- Saxonnex.
Nous comprenons les difficultés de cette commune à choisir son rattachement à la CCFG alors qu'elle a également des attaches naturelles avec d'autres communes de la vallée.
Nous souhaitons, pour l'avenir, l'émergence d'une communauté de communes à l'échelle de la vallée, cela nous paraît la bonne dimension pour faire avancer la question des transports collectifs mais aussi la gestion des terrains, notamment agir pour éviter la stérilisation de terrains en nouvelles zones industrielles alors que des bâtiments vides apparaissent dans la vallée.
L'émergence de cette nouvelle dimension règlerait sans doute les hésitations de la commune du Mont- Saxonnex.

Nous émettons également l'idée qu'avec moins de cartes transférées des commune vers la communauté et en se concentrant sur les compétences les plus fédératrices nous pouvions espérer l'adhésion de davantage de communes. "

Roland Pourraz  complète son intervention en rappelant que l'intérêt de l'intercommunalité c'est de régler des problèmes qu'on ne peut pas régler autrement. Il constate que des emplois viennent de communes voisines et que des bâtiments restent vides dans la vallée. Il faut donc convaincre les autres communes de travailler ensemble.

La réponse du Maire est que les élus d'opposition aillent convaincre les autres maires d'adhérer et d'accepter la TPU (taxe professionnelle unique). Celui-ci oublie qu'il est député de la vallée et que la majorité de ces maires sont du même bord politique que lui.

Les autres points à l'ordre du jour n'ont pas donné lieu à discussion :
- subvention pour un voyage en Italie des élèves de 6è et 4è du collège Samivel :390€
-  subvention exceptionnelle pour le COS (comité des œuvres sociales) de la Mairie et du CCAS de 1563€.
-  avenant au marché d'audit, d'assistance et de conseil en assurance : +897€ (montant total : 4604,60€)
-  avenant au marché de travaux pour le puits d'eau potable des Vorziers : +1400€ (montant total : 7174,75€ HT)
-  acquisition de terrains pour le périmètre de protection immédiate du captage des Bragades : 11 881 m2 pour 5940,50€.
-  Convention avec la Régie électrique pour le renforcement de la ligne basse tension aux Fourmis.
-  Projet d'extension du cimetière de Pontchy : résultat de l'enquête publique. Avis favorable du commissaire-enquêteur.
-  Contribution à la mutuelle Savoie Mont-Blanc pour le personnel communal (35 agents adhèrent. 36€ par agent. Contribution  pour 2009 : 1260€)
-  Modification du tableau des effectifs : création de 2 postes d'ATSEM, 1 poste d'adjoint administratif, 1 poste d'adjoint technique.
-  Subvention pour l'association la cible de l'Arve pour des travaux : 75000€.

Questions diverses :

Intervention de Jocelyne Leclerc :
" Quelles sont les raisons et qui a demandé l'intervention de la police municipale à l'assemblée générale des grévistes organisée à l'école élémentaire du centre, de façon légale par un syndicat, le 20 novembre dernier ?
Depuis plus d'un demi-siècle, les enseignants dans ce département se sont toujours réunis dans les écoles publiques pour tenir des assemblées générales sans débordement.
Le contrôle des papiers d'identité de plus en plus fréquents, le fichage, la multiplication des fichiers dans ce pays amènent peu à peu, aujourd'hui, à une dérive en matière de sécurité.
La liberté individuelle, la liberté d'expression, les droits de l'homme sont de plus en plus bafoués. Nous aimerions avoir une autre image de notre commune. "

Le maire minimise ce qui s'est passé. En tant que responsable des locaux, il veut être informé des réunions qui s'y déroulent. Cette tension est due "  à la mise en place du service minimum et aux relations qu'il a avec le directeur de cette école. " Il en fait une histoire de personne : ce directeur l'agresse à chaque conseil d'école et en particulier au cours de la dernière réunion à propos de la sécurité au sein de cet établissement.

Dans toutes les communes de France les enseignants grévistes se sont toujours réunis dans les écoles qui sont leur lieu de travail. Aucun trouble à l'ordre public n'a jamais été constaté. Bonneville est la seule commune dont le maire a cru nécessaire d'envoyer la police municipale contrôler les cartes d'identité des personnes présentes.

Intervention de Jean-Jacques Vinurel :
- Où en est-on de la reconversion de l'hôpital ?
Réponse du Maire : " une concertation avec la population et les commerçants a eu lieu. Le concours d'architecte va être lancé. "
Problème : le conseil municipal n'est pas informé du résultat du concours d'idées mis en place de manière confidentielle auprès des Bonnevillois.
Le résultat de ce concours sera communiqué ultérieurement aux élus.


- Le trottoir qu'empruntent les collégiens pour aller et venir au centre ville situé dans le virage face aux pompes funèbres est très étroit donc dangereux. Les élèves circulent souvent sur la chaussée.

Compte rendu fait par Modeste Rigot



Partager cet article
Repost0

commentaires

S
En tant que secrétaire départemental du syndicat concerné (le SNUipp-FSU, 1er syndicat des écoles de Haute-Savoie), je souhaite réagir à cet article :<br /> 1) Informer la municipalité des réunions syndicales tenues dans une école est une demande qui peut être légitime, mais qui est aussi discutable. Il s'agirait d'une première en l'occurrence, puisque les écoles primaires sont régies par les règles de la Fonction Publique française, qui autorise la tenue de toute réunion syndicale dans ses locaux, sans en avertir à priori le propriétaire. Le SNUipp-FSU est toutefois près à avoir un échange avec le maire de Bonneville sur le sujet, mais...<br /> 2) M. le Maire aurait répondu lors de cette séance du conseil municipal qu'il n'y avait aucun problème avec les syndicats et qu'il les avait rencontrés. Nous considérons pour notre part que le problème n'est pas réglé : nous n'avons pas rencontré le maire de Bonneville sur cette affaire, puisqu'il n'a, à ce jour 18 décembre, pas répondu à nos trois demandes de conciliation (2 coups de téléphone à son secrétariat : les 21 et 28 novembre, ainsi qu'un courrier en date du 4 décembre 2008). Nous restons ouvert pour en discuter afin de régler cette affaire en bonne entente et d'éviter toute intervention policière à l'avenir. Le CDEN (Conseil Départemental de l'Education Nationale, qui réunit syndicats, fédérations de parents d'élèves, Préfet, Inspecteur d'Académie, Conseil Général, Association des Maires...) du 17 décembre réuni à Annecy a d'ailleurs été informé que cet incident était visiblement réglé avec notre hiérarchie (l'Inspecteur de Bonneville ayant par ailleurs vérifié que la tenue de cette Assemblée Générale syndicale avait été conforme à la législation républicaine), mais pas encore avec la municipalité qui ne nous répond pas pour l'instant.
Répondre