Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la liste d'union de sensibilités écologistes et de gauche à Bonneville
  • Contact

Actualité

Inquiétude des résistants concernant le musée
 voir: link

Recherche

Bonneville Solidaire Citoyenne

Osons une alternative de gauche, démocratique et durable
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 07:21

Le 23 février 2009, peu de questions a l'ordre du jour du conseil municipal ,toutefois une essentielle : l'adoption  du budjet primitif.

Le premier débat s'instaure quand arrive la question d 'adopter le proces verbal de la séance du 26 janvier.

A cette occasion nous avons fait remarquer (intervenant R Pourraz) qu'il y manquait les propos de Mr le maire qui déclarait alors vouloir supprimer les stationnements automobiles entre les platanes du quai d'Arve.

Engagement a été pris de rectifier cet oubli ,nous avons pris acte et participé a l'adoption du proces-verbal.

Le débat sur le budget  fut le plus gros morceau de la soirée;

Aprés une brève présentation de Mr valy, Dominique Adou  obtint des précisions sur la dotation  au profit du CCAS ,en nette augmentation  pour répondre aux difficultés prévisibles  que risque de connaître la population, liées au développement de la crise.

Souhaitant pouvoir comparer les ratios d'endettement de la commune par rapport aux moyennes nationales des villes comparables, JJ Vinurel obtint comme réponse que cela serait a l'occasion de la présentation du compte administrative . (Il est dommage qu'on nous demande de voter avant !)

Avant le vote JJ Vinurel fit, pour le groupe, la déclaration suivante :

Explication de vote

Le budget 2009 est marqué par des choix d'investissements que nous désapprouvons :

- restructuration  de l'église  1 million d'euros

- couverture des tennis 1.5 millions d'euros

- tour de chronométrage : près de 200.000 euros

Ils sont très coûteux et destinés de fait  à une petite partie de la population.

Pour la sécurité :

vous faites le choix de développer la vidéo surveillance (choix coûteux     332 000 euros et dont l'efficacité reste à prouver) plutôt que de développer la présence humaine dans les quartiers et dans les lieux publics.

M. le Maire, nous sommes surpris que vous vous soyez réjoui de la suppression de la taxe professionnelle sans même savoir par quoi elle sera compensée ni à quelle hauteur

 Qui financera désormais les investissements des communes ?

Ces réalités et ces inquiétudes nous conduisent à voter contre le budget ville qui nous est soumis pour 2009.

JJ Vinurel a aussi regretté d'autres projets évoqués par le Maire qui sont payés par l'argent public et qui sont aussi disproportionnés, par exemple la passerelle piétons-vélo en Aval de Bonneville qui coûtera 2 millions d'euros .

Cette déclaration relança le débat :

Sur la passerelle, le Maire déformant le propos, nous accusa d'être contre le cheminement le long de l'Arve( ce qui est évidemment faux, nous soulignions simplement le choix d'un projet à nouveau démesuré)

le maire  déclara que la commune ne percevait pas de Taxe Professionnelle et que sur les critiques  nous n'avions rien de neuf à dire ......

Nous lui avons fait remarquer qu'il est faux de dire que bonneville ne touche pas de TP puisque cela se pratique au travers de la CCFG.(s'il n'y avait plus de TP, la commune serait obligée de puiser dans ses autres ressources pour alimenter le budget de la CCFG, de plus la commune touche 2 million d'euros de TP que lui reverse la CCFG)

Nous avons donc voté contre le budget de la ville et nous sommes abstenus sur le budget eau et assainissement ansi que sur celui du camping.

Les autres points a l'ordre du jours étant plus des questions de gestions somme toute assez banales nous avons émis un vote positif ,ce qui nous conduisit très rapidement aux questions orales.

Comme d'habitude seul notre groupe a posé des questions ,elles ont permis de faire préciser;

-Sur la future régie eau que cela se mettrait bien en place

-Que la réflexion sur le site de l'hopital serait intégrée dans une réflexion globale sur le quartier du centre  et serait précédée par la réunion de l'ensemble des élus en commission plénière

-Que le musée de la résistance serait réinstallé dans les locaux  précédents, actuellement fermés en soulignant son caractère départemental.

-Les démarches concernant l 'IUFM auprés du sénateur et de la ministre projetées par le maire n'ont pu se faire pour des raisons de calendrier

-Que les projets sur le château seraient débattus avec l'ensemble des élus

-L'implantation de panneaux publicitaires aux entrées de ville seraient examinée avec un à priori négatif, en gardant à l'esprit que pour certains bailleurs cela pouvait représenter une question économique non négligeable

CR fait par Roland pourraz

Partager cet article
Repost0

commentaires