Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la liste d'union de sensibilités écologistes et de gauche à Bonneville
  • Contact

Actualité

Inquiétude des résistants concernant le musée
 voir: link

Recherche

Bonneville Solidaire Citoyenne

Osons une alternative de gauche, démocratique et durable
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 20:56


 

53 points à l'ordre du jour.

Information : réunion du prochain conseil municipal => 30 juillet 2009

 

PV du 27 avril 2009 : Roland Pourraz signale qu'il était intervenu pour protester contre le fait, d'une part,  que la réunion de la Communauté de Communes Faucigny-Glières se tienne dans un lieu privé : l'auberge « Chez la Constance » sur le plateau des Glières et, d'autre part, la distance est dissuasive pour le public intéressé. Il souhaite que cela soit inscrit dans le prochain PV.

 

Délégations de compétences :

Intervention de Dominique Adou au nom de Jocelyne Leclerc : un avocat est nommé pour suivre le dossier « cabanon à lait » (voir texte1)

Intervention de J.J Vinurel sur la tour de chronométrage de la piste d'athlétisme : avenant supplémentaire de +1047€. En ce qui concerne le coût nous en sommes à 198 000 € . Le Maire n'a pas apporté de réponse sur cette augmentation mais il a affirmé, sur le ton sarcastique qui lui est habituel : « vous êtes contre la tour de chronométrage ! »

 

Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics d'eau potable et assainissement 2008 par VEOLIA :

Constats :

-         Niveau de rendement d'eau potable : 73,6%

-         Prélèvements non conformes sur Thuet (turbidité  de l'eau) et sur St Etienne.

-         Nombre de curages en baisse.

Après une présentation du rapport par le responsable VEOLIA, les membres de l'opposition l' interrogent sur :

- l'augmentation du prix de l'abonnement de 3,8%

- la connaissance du réseau qui n'est que  de 40% 

Force est de constater que les explications sont  peu claires puisque le Maire demande à ses services de rechercher les indicateurs qui justifient ces chiffres. Le ton employé par le Maire est tel que Mr Pourraz se demande si le débat peut se poursuivre dans ces conditions.

Réponse du Maire :

« Mr Pourraz, pas très loin de chez nous, il y a des conseils municipaux où le maire il n'accepte même pas que l'opposition pose une question. Il a même mis une cloche sur la table, après je vous donnerai le nom de la commune, c'est même sur le canton de Bonneville...et quand l'opposition parle, il sonne la cloche et il dit : je suis une commune de moins de 3 500 habitants, vous pouvez faire toutes les déclarations que vous voulez, je ne les mettrai pas à l'ordre du jour et je ne les mettrai même pas au compte rendu parce que la loi ne m'oblige pas à les mettre. »

Mr Saddier est obligé de reconnaître que la loi est mal faite mais conclut que l'opposition n'a pas à se plaindre à Bonneville.

Voilà un argumentaire étonnant pour un élu de la République : si la loi est mal faite il est de son devoir de député de la changer. D'autre part la liberté d'expression est inscrite dans la constitution et nous sommes en DEMOCRATIE.

 

Concours d'idées et d'opérateurs économiques sur le site de l'hôpital. Composition du jury et indemnité des candidats :

Le jury est composé du Maire et de 6 conseillers municipaux (5 de la majorité et 1 de l'opposition), de 2 architectes et 4 personnes intéressées. Les 4 équipes candidates recevront 30 000€ chacune.

 

Concours restreint de maîtrise d'œuvre pour la requalification du Centre Ville. Indemnité des candidats :

Le jury sera composé au prochain conseil.

Mr Pourraz demande que la réflexion sur les trois projets : site de l'hôpital, centre ville et aménagement de la place soit faite en cohérence en tenant compte de la volonté à long terme de changer les habitudes des automobiles et en mettant en place les transports en communs. Pour cela, on ne peut pas laisser le même nombre de places de parkings au centre ville.

Réponse du Maire : les commerçants sont contre la suppression des places de parking...

Mme Adou et Mr Vinurel précisent que modifier la place représente un coût en études et en restructuration et que cela n'a pas d'intérêt si le nombre de places reste le même. Ils souhaitent aussi que les associations culturelles et de Jeunesse soient associées à cette réflexion.

 

Compte administratif :

L'opposition s'abstient sur le compte administratif et vote contre l'affectation du report d'excédent. En effet, on fait des économies forcées sur le fonctionnement alors que les besoins sont importants pour les reporter sur l'investissement dont elle désapprouve les choix.

 

Subventions aux associations autres que sportives :

L'opposition demande que celles-ci soient votées séparément:  intervention de Mr Vinurel

 

 

Nous ne pouvons pas approuver en bloc l'ensemble des subventions que vous proposez : si nous approuvons sans réserve certaines subventions comme celles concernant le secours en montagne ou les aides aux voyages scolaires, nous pensons que d'autres subventions sont en contradiction avec le modèle d'intégration républicaine et les valeurs de laïcité qui s'y rattachent :

 Certaines associations que vous voulez subventionner ont une connotation religieuse affirmée comme « association chrétienne des travailleurs Italiens », d'autres ont une appellation moins claire comme les  associations qui se disent « culturelles »  mais qui, dans leur dossier de présentation, ont des objectifs relevant du prosélytisme et de la main mise religieuse sur la jeunesse (recrutement d'un Imam professionnel, apprentissage du coran).

La liberté de croyance est bien sûr fondamentale, mais les activités religieuses n'ont pas à être financées par l'argent public.

 

Nous avons condamné les travaux faramineux de décoration prévus dans l'église catholique, nous condamnons tout autant les aides financières aux autres religions.

La dérive que nous constatons sous ce mandat nous semble dangereuse car le communautarisme, s'il peut être électoralement payant, porte en lui les germes de l'affrontement.

 C'est pourquoi notre modèle républicain s'appuie sur la laïcité.

Notons à cette occasion que nous avons été choqués que le programme officiel des cérémonies du jumelage débute par une messe.

Nous voulons souligner  la différence avec certaines associations comme Sonnikra  qui exprime une volonté d'ouverture et de partage des cultures.

De plus, nous regrettons le refus de subvention à l'association ADFI, association agréée par l'éducation nationale et par jeunesse et sports, dont le but est la lutte contre les sectes et l'aide aux familles qui en sont victimes.

 

Poursuite des études et réflexions engagées quant à l'élargissement de la CCGF et la création éventuelle d'un autre EPCI à fiscalité propre. Sollicitation de Mr le Préfet :

Mr le Maire demande au Préfet de la Haute-Savoie de surseoir à statuer ou s'abstenir de fixer le périmètre de la Communauté de communes associant Cluses, Le Reposoir, Magland, Marnaz, Mont-Saxonnex, Nancy-sur-Cluses, Scionzier, et Thyez. Cette motion a été signée par la CCFG qui veut élargir son périmètre en incluant Thyez et Mont-Saxonnex.

Mme Adou intervient au nom de l'opposition : l'attitude guerrière de Mr Saddier, président de la CCFG, est une ingérence dans la vie de ces communes.

L'intercommunalité est une nécessité pour régler les grandes questions de notre vallée comme la mise en place des transports en commun, la gestion de l'espace...mais elle ne doit pas être une confiscation de la démocratie locale ni l'occasion pour certains élus locaux d'augmenter leurs pouvoirs.

C'est dans cet esprit que les élus d'opposition votent contre le transfert de la compétence « accessibilité » à la CCFG car ils estiment que les Bonnevillois sont les mieux placés pour juger des besoins d'adaptation de leur ville (pour peu qu'on les entende). Ils votent contre la motion présentée par le Maire car la pratique de l'autoritarisme n'a jamais créé les conditions d'une coopération harmonieuse.

La réponse du Maire a été méprisante vis-à-vis de l'opposition, employant un ton professoral prenant celle-ci pour une élève incapable de comprendre la hauteur du propos.

 

Ce compte rendu porte sur les points qui ont posé problème au cours du conseil municipal.

 

Compte rendu fait par Modeste Rigot

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires