Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la liste d'union de sensibilités écologistes et de gauche à Bonneville
  • Contact

Actualité

Inquiétude des résistants concernant le musée
 voir: link

Recherche

Bonneville Solidaire Citoyenne

Osons une alternative de gauche, démocratique et durable
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 18:17

Les points essentiels :

Le premier point important était le débat d’orientation budgétaire :

 Comme l’impose la loi, ce débat débuta par la lecture des orientations budgétaires de la Municipalité.

M.Saddier a lu son texte sur un ton ironique et blasé, à la limite du respect que l’on peut attendre dans une telle institution représentant la démocratie.

Le contenu était habituel : approbation de la politique de N. Sarkozi  sur le plan international  et national, autosatisfaction sur le plan municipal.

Notre réponse :

Contexte Internantional et national : nous ne partageons pas votre analyse .

Les problèmes, liés en particulier aux délocalisations, avaient commencé en France avant la crise mondiale et les subprimes américains ont bon dos alors que  N.Sarkosy s’apprêtait à mettre en œuvre en France les prêts hypothécaires .

Nous craignons de plus que la timide reprise du PIB que vous prévoyez profite davantage aux banques, aux actionnaires et aux gros salaires qu’à la population générale.

Cette crise a surtout montré à nos yeux la nécessité de services publics forts.

La réforme de la Taxe Professionnelle : là encore, nous sommes inquiets sur ses conséquences car de nombreux économistes (la tribune, les échos…) dénoncent les dérives injustes à venir.

D’autre part, si la dotation de l’état est la plus élévée depuis 2005, ceci est largement dû à l’augmentation précédente de la population, augmentation qui risque de ne pas durer quand il y a plus de 6000 chômeurs dans la vallée de l’Arve.

Les orientations de la ville de Bonneville.

Ce budget est au service de mauvais choix :

Concernant les projets relatifs aux transports alternatifs à la voiture, nous avons déjà eu l’occasion de dénoncer leur manque d’ambition et de moyens (beaucoup moins que les investissements routiers)

Concernant les travaux du centre ville : la ville va dépenser des centaines de milliers d’euros en études payées à des cabinets extérieurs (120000 euros rien que pour le concours d’idées sur l’hôpital.)

Nous proposons, nous, de faire confiance aux Bonnevillois, à leurs élus, au travers des commissions (qui sont actuellement court- circuitées) et aux compétences des services techniques.

La méthode qui a consisté à séparer les dossiers (place de la Mairie, rues du centre, hôpital) est une garve erreur qui limite l’intérêt des études payées ; par exemple, comment pourrions nous diminuer l’emprise des voitures en centre ville si le projet retenu pour l’hôpital supprime l’actuel parking public ?

Concernant le projet de la place de la Mairie, nous répétons qu’il nous semble inutile de dépenser des centaines de milliers d’euros en travaux si c’est pour y laisser un parking avec le même nombre de voitures ; après avoir consulté l’étude phytosanitaire, l’urgence à abattre tous les arbres de la place ne nous semble pas évidente.

D’autre part, ces projets n’ont de sens que coordonnés avec les déplacements alternatifs à la voiture. L’étude et la mise en œuvre de ces déplacements nous paraissent prioritaires.

Concernant la sécurité, votre seule « carte » semble être la vidéo-surveillance;  le renforcement de la présence humaine et les actions sociales de prévention nous semblent fondamentales.

En cette période d’argent public rare, il est encore plus important de l’utiliser à bon escient.

Pour ces raisons, nous ne pouvons approuver ces orientations budgetaires destinées à mettre en œuvre des choix que nous contestons.

Le second point important était l’approbation du SCOT dont nous avons souligné les aspects positifs, en indiquant que nous espérons qu’il sera suivi d’effets et que la priorité sera donnée aux transports en commun qui font cruellement défaut dans la vallée.Nous avons voté Pour

En question orale, nous avons regretté que les personnes âgées qui ne sont pas inscrites sur les listes électorales (étrangères en particulier) se trouvent, de fait, souvent exclues des manifestations destinées à nos anciens. Nous avons proposé qu’un formulaire d’inscription figure dans le prochain bulletin municipal afin qu’elles puissent se faire connaître.

Partager cet article
Repost0

commentaires