Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la liste d'union de sensibilités écologistes et de gauche à Bonneville
  • Contact

Actualité

Inquiétude des résistants concernant le musée
 voir: link

Recherche

Bonneville Solidaire Citoyenne

Osons une alternative de gauche, démocratique et durable
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 09:57

Réponse des élus Bonneville Citoyenne et solidaire aux orientations budgétaires  2012.

 

Contexte international et national :

Vous évoquez des prévisions de croissance (1.7%) que partagent peu d’experts qui évoquent plutôt une stagnation, voire une récession, conséquences du modèle libéral que vous soutenez en tant que député UMP.

Les concours financiers de l’état qui ne sont plus indexés sur l’inflation correspondront à une baisse puisque la majoration sera 10 fois inférieure à l’inflation prévue.

Vos prévisions font aussi état d’une « amélioration du marché de l’emploi » ; il fallait oser dans le contexte que nous vivons : une augmentation dramatique du chômage et de la précarité ! S’y ajoute l’inquiétude des salariés de Bosch-Rexroth concernant l’avenir de leur activité.

 

Les dépenses de fonctionnement :

Que la commune consacre un budget moindre aux services rendus à chaque citoyen ne traduit-t-il pas une déficience ?

 

Par exemple, plus de présence humaine auprès de la jeunesse coûterait probablement en terme de fonctionnement, mais aurait certainement un effet bénéfique sur le « mieux vivre dans notre commune ». (Il est regrettable que la commission jeunesse se réunisse aussi peu).

 

 De même, le maintien en centre ville, d’un  point d’accueil et d’orientation des urgences aurait un coût mais représente à nos yeux une nécessité quand les généralistes Bonnevillois affirment être débordés.

 

Les dépenses d’investissement :

 

De très grosses sommes seront encore cette année consacrées à des erreurs d’urbanisme dont nous subirons les conséquences durant des décennies :

 

-Nous avons déjà un pont aval mal placé et mal dimensionné, où deux camions ont peine à se croiser,  vous nous prévoyez un pôle multimodal étriqué où les bus ne pourront que difficilement manœuvrer et dont l’extension nécessaire sera bloquée quand vous aurez laissé un établissement commercial occuper plus des trois quarts du tènement foncier libéré par RFF.

 

-Dépenser plusieurs millions d’euros dans la restructuration d’une place de la Mairie « parking » alors que tous les urbanistes affirment que l’avenir est à un centre ville débarrassé des voitures et prévoyant l’espace nécessaire pour des transports collectifs ou alternatifs à la voiture individuelle.

 En cette période de crise et de crédit cher, difficile à trouver,  l’argent coule à flot à Bonneville, par millions d’euros, pour des projets « vitrine » d’un intérêt discutable : cette place en 2012, mais nous avons eu aussi les tennis couverts , la décoration intérieure de l’église , la tour de chronométrage…

 

-Le respect de l’histoire de Bonneville aurait voulu qu’on garde la partie ancienne de l’hôpital.

Vous avez autorisé, malgré nous, sa destruction lors d’une délibération prise en plein milieu des vacances pour livrer l’espace ainsi libéré à des promoteurs immobiliers qui ne seront peut-être pas animés que par l’intérêt publique..

Ce faisant, vous allez supprimer le principal parking nord de Bonneville, parking nécessaire si on veut désengorger l’hyper centre.

 

Vous n’avez pas anticipé les besoins en matière de transports en commun puisque vous êtes incapable de dire ce qui existera dans 40 jours, à l’ouverture de l’hôpital de Findrol alors que cette date d’ouverture était connue depuis des années. Nous vous avons maintes fois alertés à ce sujet !

 

Concernant la gestion de la régie de l’eau, nous souhaitons que soit mise en place le plus rapidement possible une baisse sensible du prix de l’eau pour une tranche de première nécessité.

 

 

Conclusion :

Vous ne respectez pas le passé, vous préparez mal l’avenir, nous ne pouvons que refuser votre politique et  même si nous approuvons la rénovation des écoles, des quartiers  et certaines actions sociales, nous ne pourrons pas voter ce budget dans sa globalité.

Partager cet article
Repost0

commentaires